Le split et le Fullbody, méthodes différentes pour objectifs différents

Lorsqu’on débute en musculation, ou qu’on décide simplement de changer de méthode d’entraînement, il est important de bien s’organiser et de définir ses objectifs. Vous avez certainement vu dans votre salle de musculation des personnes travaillant en FullBody et d’autres en Split. Le FullBody consiste à entrainer tout le corps (épaules, dos, pectoraux, bras, jambes) dans une même séance. Le Split, lui par contre consiste à entrainer un ou plusieurs groupes musculaires spécifiques dans une même séance.

Mais comment savoir lequel me conviendrais le mieux?

Quel est la meilleure méthode d’entrainement ?

Il n’y en a pas. Tout dépend avant tout des objectifs que vous vous êtes fixé. Est-ce perdre du poids? Prendre de la masse musculaire? Dans les deux cas, l’une de ces méthodes sera adaptée et l’autre non, c’est pourquoi vous devez définir vos objectifs avant même de réfléchir à comment vous entraîner.

[accordions state=”open”] [accordion title=”Les avantages du Fullbody”]

Idéal pour ceux qui ne pratiquent qu’une à deux fois par semaine : le FullBody est concentré sur tous les groupes musculaires, vous travaillerez tout votre corps à chaque séance.

Les séances sont plus longues : cet entraînement propose donc l’amélioration du système cardiovasculaire

[/accordion] [/accordions]

[accordions state=”open”] [accordion title=”Les avantages du Split”]

Permet aux muscles sollicités de se reposer : une meilleure récupération musculaire

Un nombre élevé de jours d’entrainement : chaque groupe musculaire aura une séance pour lui tout seul

[/accordion] [/accordions]

Si vous êtes débutant et/ou pratiquez la musculation à la maison, un programme en fullbody sera probablement plus adapté et vous permettra tout de même des résultats significatif. Vous pourrez toujours changer de programme si vos objectifs changent et que vous pouvez consacrer plus de temps à la pratique de la musculation.

Si vous êtes un pratiquant confirmé, le split vous permettra de mieux solliciter vos muscles afin t’en tirer le maximum, ce qui vous permettra une plus grande marge de progression que le fullbody, aussi bien en force qu’en volume musculaire.

Il existe un plus grand nombre de techniques courantes de training pour le split utilisées généralement par des pratiquants expérimentés. On peut citer par exemple, le « Push/Pull », le « Superset » et le « HalfBody ». Un article détaillera chacune de ces méthodes d’entrainements.

Des questions ? Des conseils et avis à partager ? Exprimez vous dans les commentaires, ou sur le forum, nous nous ferons une joie de vous lire et vous répondre,  Muscu.com c’est avant tout une communauté ;-).